EDEN
par Anton Parks

 

 



NOW AVAILABLE WORLDWIDE
at

Amazon.com
Amazon.ca
Amazon.co.uk
Amazon.de
Amazon.es
Amazon.it
Amazon.fr

 

En français :

"Eden est le résultat du décodage et de la traduction, par Anton Parks, de textes sumériens cunéiformes tirés de tablettes d'argile datées de 2800 avant J.-C. [...] Il conclut que ces textes forment le matériel source des premiers chapitres du livre de la Genèse dont les scribes juifs eurent accès pendant leur captivité à Babylone de 597 à 539 avant J.-C. Parks compare les traductions des documents cunéiformes avec le texte biblique et démontre que de sérieuses interprétations erronées furent glissées dans la Genèse. [...] Son analyse rigoureuse remet en question les croyances établies".

Nexus UK, vol. 21, n°4, Juin-Juillet 2014



À partir de 1872, date de la traduction de la version babylonienne en cunéiforme du Déluge - découverte à Ninive -, le monde de l'assyriologie a pendant 140 ans entretenu le fiévreux espoir d'exhumer et de traduire les textes originaux qui se rapportaient au jardin d'Eden et au péché originel. On se doutait depuis longtemps que ces documents devaient exister sur des tablettes d'argile, sauf qu'ils semblaient, jusqu'à aujourd'hui, parfaitement introuvables...

Entre 1889 et 1900, des archéologues de l'université américaine de Pennsylvanie entreprirent des fouilles étendues sur le site de Niffer (Nippur), au cœur même de l'ancienne Mésopotamie. Une vaste collection de textes sumériens fut ainsi rendue à la lumière du jour, parmi lesquels figuraient une dizaine de tablettes d'une importance capitale quant à la connaissance des sources de la Genèse biblique et de nos origines. Personne ne semblait pourtant l'avoir remarqué ! Ayant repris les traductions insatisfaisantes de ses prédécesseurs, Anton Parks s'est attelé, pendant quatre années d'un labeur intense, à restituer enfin la quintessence originelle de ces documents inestimables, pour nous l'exposer dans cet ouvrage fascinant.

Vous découvrirez ainsi au fil de votre lecture que le début de la Genèse de la Bible n'est qu'une version tronquée de ce que révèlent ces tablettes fraîchement retraduites. Le Jardin d'Eden, le Serpent tentateur et la Faute de l'homme apparaissent ici sous un éclairage totalement inédit, qui nous montre à quel point ces épisodes ont progressivement été rendus incompréhensibles au gré de leurs réécritures.

Notre civilisation est aujourd'hui en âge de percer un Secret que bien des sacrifices ont jusque-là préservé des mains des "profanes". Car parmi les trésors que recèle le monde, il n'en est qu'un seul qui contienne tous les mystères réunis : celui qu'est la vraie histoire de la Création et des origines du bien et du mal. En cette époque de révélations de toutes sortes, il paraît pour le moins essentiel de s'interroger sur la réalité de ce qui a fondé les trois grandes religions du Livre ! Les vérités dévoilées ici ne se contentent pas de nous secouer, elles plongent tout bonnement jusqu'aux racines mêmes de la civilisation occidentale !




In english :

"[...] Eden, is the result of Anton Parks' decoding and translating Sumerian cuneiform texts from clay tablets, dated to C. 2800 BC. [...] These texts, he concludes, are the source material for the first chapters of the book of Genesis and would have been accessed by Jewish scribes during the captivity in Babylon C. 597 to 539 BC. Parks compares the cuneiform text translations with the biblical text and shows that serious misinterpretations were made in Genesis. [...] His rigorous analysis puts established beliefs into question".

Nexus UK, vol. 21, n°4, June-July 2014



   In 1872, the first translation of the Babylonian version of the Flood found in Nineveh appeared in print. Ever since then Assyriologists have been waiting to find and translate the original texts on the Garden of Eden and the Original Sin. Although it was believed that these documents had to exist on clay tablets, they proved impossible to find—until today.

   Between 1885 and 1900, archaeologists from the University of Pennsylvania excavated extensively at the site of Nippur (Niffer), in the heartland of ancient Mesopotamia. A great many Sumerian texts were found, including a dozen tablets containing the sources of the Book of Genesis and the origins of humanity. Yet no one seems to have taken much notice! Having taken over the unsatisfying translations of his predecessors, Anton Parks worked intensively during thousands of hours on this material to finally restore the original quintessence of these invaluable documents, in order to expose it to us in this fascinating book.

   In EDEN, you will see that the first chapters of the Book of Genesis present only a greatly edited version of what was inscribed on these ancient tablets. The Garden of Eden, the Serpent, and the Fall of Man are presented here in a completely new light, proving that these episodes were altered to the point of incomprehensibility in the course of later rewriting.

   Our civilization today is about to penetrate the Secret that has been kept out of the hands of the "profane" at the cost of great sacrifice. Among the treasures to be found in this world, there is only one that holds all of the great mysteries: the true story of Creation and of the origins of God and Evil. In our age of revelations, it seems of the essence to reconsider the facts that led to the founding of the three great religions of the Book: Judaism, Christianity, and Islam. The truths revealed in EDEN are not only earth-shattering, they take us to the very roots of Western civilization!