Anton Parks est un écrivain franco-allemand, spécialisé dans les cultures de l'Orient ancien. Sa série "Les Chroniques du Gírkù" retrace, sous forme de récit et d'un minutieux travail de recherche, les origines de l'humanité à travers le regard des dieux de nos mythologies.
  À l'âge de 14 ans, Anton Parks reçoit spontanément une multitude d'informations cohérentes sur notre passé et sur les origines extraterrestres des "dieux" de nos traditions. Précisément vingt ans plus tard, Anton se décide à écrire sa série des Chroniques dont le contenu expose l'histoire de la civilisation la plus ancienne qui aurait accouché de notre société actuelle.
  Anton Parks est le créateur d'une thèse révolutionnaire sur le codage de la langue sumérienne - étude exposée dans sa série des Chroniques où l'on retrouve tout le processus qui l'a conduit à ses découvertes inédites. Fin 2005, peu après la première édition du "Secret des Étoiles Sombres", l'auteur est approché par l'équipe de Marcello G. Martorelli et Steve Currey afin de faire partie de l'expédition vers le Pôle Nord en qualité de linguiste spécialisé dans le langage Gina'abul (proto-sumérien) ; expédition avortée en raison de la disparition prématurée de Steve Currey.
  Dès 2006, l'oeuvre d'Anton Parks intéresse sérieusement le scientifique Gerry Zeitlin (ingénieur en énergie et intervenant dans le Projet SETI) qui consacrera, jusqu'à sa disparition fin 2014, une bonne partie de son temps à la réalisation d'une étude poussée sur les premiers volumes des Chroniques du Gírkù. Gerry et sa femme Malou, elle-même issue des services secrets américains et ayant travaillé pour l'aérospatial - proche de Georges H. W. Bush (président des Etats-Unis entre 1989 et 1993) - trouvent tous deux dans les Chroniques du Gírkù des renseignements qu'ils connaissent parfaitement et souhaitent promouvoir sur leur ancien Web site Open Seti.

  Anton Parks est aussi l'auteur de nombreux essais à succès. En 2009, il réalise "Le Testament de la Vierge", ouvrage de recherche où il révèle les sources égyptiennes du Nouveau Testament et dans lequel il développe une nouvelle théorie sur le fonctionnement hydroélectrique et électromagnétique de la Grande Pyramide de Gizeh. L'auteur reprend cette thèse dans son ouvrage "La Dernière Marche des Dieux" grâce à ses traductions des textes du temple d'Edfu situé en Haute-Égypte.

  En 2011, Anton Parks se penche sur l'étude de fac-similés de Georges Barton datant de 1918, eux-mêmes tirés de documents sumériens considérés comme les plus anciens de l'humanité. En traduisant une dizaine de tablettes d'argile ornées de signes cunéiformes ayant échappé à la plupart des spécialistes (tablettes de Kharsag, exhumées il y a plus d'un siècle sur le site de Nipur, en Irak), Parks peut non seulement retracer l'histoire de nos origines et celle du jardin biblique, mais également démontrer que la Genèse ne forme qu'une copie malheureuse et déformée d'un tel événement. Pahana Books publiera une version augmentée de cet ouvrage majeur dénommé "Eden" en 2017. Cette nouvelle publication contiendra des tablettes inédites, disponibles dans des bibliothèques universitaires et jamais traduites jusqu'à ce jour.

  En 2012, Anton Parks crée sa maison d'éditions PAHANA BOOKS afin d'éditer ses nouveaux ouvrages et publier en versions intégrales ses anciens titres. Ceci lui permet de bénéficier d'un contrôle total sur ses travaux.
  Fin 2012, Anton Parks est approché par la maison d'édition Flammarion qui décide de publier les tomes 1, 2 et 3 des Chroniques du Gírkù en format poche dans la collection J'ai Lu.
  Entre 2012 et 2013, Anton Parks traduit des textes égyptiens gravés sur les murs du temple d'Edfu (dédiés au souverain Horus) et réputés pour avoir été composés par le dieu de la Sagesse, Thot. Pour ce travail monumental, Parks a recours à la transcription originale d'Émile Chassinat, datant de 1933, afin de traduire de nombreux passages à la source.
  Cet ensemble est tiré d'une vielle légende copiée et recopiée de nombreuses fois sur d'anciens papyrus aujourd'hui perdus. La section E.VI d'Edfu reprend en partie ces anciennes chroniques dont on prétend que Thot lui-même les rédigea de sa main en des temps inconnus. Les prêtres d'Edfu gardaient secrètement ces documents avant qu'ils ne soient finalement gravés sur les murs du temple à l'époque des derniers rois de l'Égypte antique, les Ptolémées. Ces textes apportent à la fois des informations géographiques essentielles sur l'ancienne Atlantide d'Osiris, ils confirment également les propos de Platon et la thèse hydroélectrique de la Grande Pyramide publiée en 2009 dans "Le Testament de la Vierge".

  Début 2015, soit 10 ans après la sortie de son premier ouvrage, Anton Parks publie le "Livre de Nuréa" (tome 0 des Chroniques du Gírkù). À travers le regard des anciens dieux des textes gnostiques d'Égypte, l'auteur nous propose une nouvelle compréhension sur la genèse de l'Univers, de notre Système Solaire et des divinités de nos traditions. La structure cosmique de l'Univers, exposée dans le "Livre de Nuréa", concilie les théories fondatrices de la relativité et celles de la mécanique quantique. Ces informations donnent un sens nouveau à l'origine des temps et au fonctionnement des trous noirs, accoucheurs de mondes.
  À partir de 2016, Anton Parks entame, à son propre compte, les publications de ses premiers ouvrages en démarrant avec son Best Seller "Le Secret des Étoiles Sombres" en version intégrale et complétée. Cette version inédite est la seule à faire le lien avec le "Livre de Nuréa". Fin 2016, Anton Parks publie "le Chaos des Origines". Ce livre de recherche en cours depuis 2002, offre une recomposition unique au monde des éléments oubliés, censurés ou maladroitement interprétés, des versions rabbinique et gnostique de la Genèse. Grâce à une fidèle retranscription de l'intégralité des textes de la Création, "Le Chaos des Origines" procure une clé essentielle pour comprendre les versions de la Genèse rendues incohérentes au fil de leurs réécritures et altérations.

  Entre 2016 et 2017, l'auteur se consacre à la rédaction de son nouvel essai sur le Graal primitif et les Templiers. Ouvrage très important sur la véritable découverte des Templiers et les raisons de leurs pouvoirs sur l'Eglise du Moyen Âge.